Retrouvez-nous sur Twitter / X :

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Connexion

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site (comme l'affichage des réseaux sociaux par exemple) ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.

 Avant-propos : ce compte rendu est relaté par un malade fictif, mais tous les témoignages en italique ont été réellement entendus pendant le pèlerinage.

 

Voici quelques semaines que je suis inscrit au pèlerinage des cheminots et le grand jour est arrivé ! J’ai dû me lever très tôt pour prendre le car à Rennes. Ma mobilité est réduite, mais les cars loués par l’Hospitalité sont très confortables.

Le voyage aller se passe très bien, à part un gros embouteillage vers Bordeaux. Le déjeuner est excellent. À chaque étape, un temps de prière nous prépare pour ce pèlerinage. Les responsables nous informent régulièrement sur l’avancée des cars de Paris et Nîmes. Le groupe de l’Est voyage en TGV via Paris.

Le soir, les cars arrivent à l’Accueil Notre Dame où nous sommes hébergés pendant notre séjour. Les hospitaliers s’affairent pour notre installation et notre repas. « Je suis impressionné par l’organisation, quand on voit les bagages dans tous les sens et peu de temps après, chacun a sa valise sur son lit ! » Un petit groupe monte à la gare pour réceptionner les pèlerins de l’Est, comme au temps du « train rose ». Après cette journée relativement fatigante, nous nous endormons enfin à Lourdes !

12 juillet : après le petit déjeuner, notre aumônier, le Père Kauffmann, nous fait vivre un temps spirituel pendant que les hospitaliers « révisent » leurs différentes attributions : roulage, service en chambre, etc. Les nouveaux découvrent aussi le Sanctuaire avec le référent Formation et le groupe « jeunes ». L’après-midi débute par la messe d’ouverture du pèlerinage à la chapelle Notre Dame. Elle est présidée par le Père Vigneron, notre aumônier national. Plusieurs prêtres et diacres l’assistent. « La célébration était très belle, merci à Odile (flûte) et Gérard (orgue) pour la musique ». Nous rejoignons ensuite l’Esplanade pour la traditionnelle photo. Puis nous rentrons à l’Accueil pour le dîner : nous sommes servis par une équipe dynamique et attentionnée encadrée par Christelle et Magali ; des jeunes nous expliquent qu’elles vivent leur premier service comme hospitalières, quelle joie pour nous d’être ainsi entourés !

NDV172 p05 esplanade Copier

Nous terminons par une soirée festive avec une présentation des activités par les correspondants régionaux.

 

13 juillet : nous participons au chemin de croix dans la prairie où nous admirons les très belles stations, mais il faut vite laisser la place à d’autres groupes. « Le lieu est agréable et ombragé, je regrette le temps trop court consacré au chemin de croix ». Puis nous assistons à la messe à la Grotte, en ce lieu où Marie est apparue à Bernadette. L’après-midi, le Père Kauffmann préside la préparation pénitentielle à la Basilique du Rosaire. « La Basilique est magnifique et les mosaïques nous rappellent à l’ordre lorsqu’on est moins attentif au déroulé de la célébration ». Nous attendons ensuite à l’ombre de la prairie le départ de la procession eucharistique.

NDV172 p06 procession Copier

Les jeunes passent parmi nous pour nous proposer de l’eau et discuter un peu. À l’arrivée du Saint Sacrement, après un temps d’adoration, la procession commence  en direction de la Basilique Saint Pie X. Il fait très chaud sur l’Esplanade et la fraîcheur de la Basilique nous saisit un peu. « J’ai eu la chance d’être placée juste devant, et le prêtre portant le Saint Sacrement s’est arrêté juste devant moi ! » Le soir, les moins fatigués d’entre nous vont entendre les témoignages des hospitaliers qui s’apprêtent à prononcer leur engagement au sein de l’Hospitalité. « Je reste ému par leurs témoignages et la sincérité de leur engagement. »

 

14 juillet : nous nous levons un peu plus tard car la messe du Sacrement des malades est programmée à l’Église Sainte Bernadette, juste à côté de l’Accueil ! C’est le Père Kauffmann qui préside. « Recevoir le sacrement des malades m’a réconfortée./ Je confie ma maladie au Seigneur./ Je me sens porté par la prière des personnes présentes. »

NDV172 p06 sacrement

La célébration est suivie par l’engagement de quatre hospitaliers et quatre hospitalières. L’après-midi, ceux qui le souhaitent peuvent passer aux piscines. « À chaque pèlerinage, je vais aux piscines.» Puis, nous nous retrouvons devant la Grotte pour la prière du Chapelet. Des enfants récitent la première partie du ‘Je vous salue Marie’. « Je prie régulièrement le chapelet, mais là, j’ai eu chaud !/ J’aurais bien aimé pouvoir aller toucher le rocher de la Grotte ». Ensuite, les hospitaliers nous accompagnent en ville pour acheter de petits souvenirs. Le soir, nous participons à la procession mariale. Il y a beaucoup de monde. « Pendant la marche sur l’Esplanade le ‘Je vous salue Marie’ est récité et chanté dans plusieurs langues, mais je peux facilement joindre ma prière à celle des autres ». Au retour, ceux qui le souhaitent montent à la terrasse voir le feu d’artifice. La journée a été longue et chargée : le repos est le bienvenu !

 

15 juillet : c’est le jour de la messe internationale à la basilique souterraine. Nous devons être placés tôt car une foule immense y assiste. La célébration commence par la présentation de tous les groupes dans différentes langues. C’est Monseigneur Souchu qui préside et les Bretons sont heureux de le revoir et de l’entendre. « La Basilique était pleine, combien étions-nous ?/ Je reste impressionné par la multitude et par notre unité. » C’est au sein d’une foule compacte que nous retournons à l’Accueil. En début d’après-midi, nous partons vers la Basilique du Rosaire pour la célébration de L’Envoi présidée par le Père Vigneron. Puis nous allons en procession offrir le cierge qui a été superbement décoré par le groupe « jeunes » avec un rappel de nos prénoms.

NDV172 p07 cierge Copier

Nous terminons notre pèlerinage là où nous l’avons commencé, à la chapelle Notre Dame, pour un moment festif avec l’U.C.C.F. : présentation des groupes régionaux, remise des diplômes d’honneur, pot de l’amitié. Grâce à un planning resserré, nous pouvons suivre la finale de la Coupe du Monde... « On est les champions, on est les champions, on est, on est, on est les champions ! » La soirée est consacrée aux préparatifs du départ.

 

16 juillet, jour du départ : nous nous levons très tôt. Les hospitaliers s’affairent : toilette, petit déjeuner, valises… et embarquement. Des montagnes de valises et de cartons sont sur le quai. Nous prenons place dans les cars pour le voyage retour. Nous avons le cœur ‘gros’ de quitter ceux avec qui nous avons vécu ce pèlerinage, mais que de souvenirs dans la tête, que de moments intenses vécus ! Le car démarre et, le portail à peine franchi, nous entonnons un dernier Ave Maria pour dire au revoir à Marie et Bernadette. C’est aujourd’hui le 160ème anniversaire de la dernière apparition. Nous quittons Lourdes sous une très forte pluie. Les cars de Paris et de Nîmes sont retardés par un gros orage. Puis un embouteillage retarde encore un peu plus les Parisiens. Des voies inondées obligent certains à différer leur départ en train. Finalement, tous les participants rejoignent leur lieu de vie, fatigués mais heureux.

 

Joseph, Secrétaire

(Extrait de Notre Dame de la Voie n° 172 - Septembre 2018)

Notre compte Twitter

Restez connectés, recevez notre actu !

En vous inscrivant vous recevrez les informations sur les temps forts de notre association.
J’ai lu et j’accepte la Politique de confidentialité
Cet abonnement donne autorisation à l'HNDV de vous envoyer des informations sur l'Association, conformément à nos conditions d'utilisation.
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site (comme l'affichage des réseaux sociaux par exemple) ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.

En vous inscrivant vous recevrez les informations sur les temps forts de notre association.
J’ai lu et j’accepte la Politique de confidentialité
Cet abonnement donne autorisation à l'HNDV de vous envoyer des informations sur l'Association, conformément à nos conditions d'utilisation.